Quelles sont les charges locatives qui ne sont pas récupérables par le bailleur ?

Quelles sont les charges locatives qui ne sont pas récupérables par le bailleur ?
24 février 2021 admin

Vous désirez investir dans l’immobilier locatif ? Sachez que chaque mois, vous recevrez de votre locataire le loyer avec une provision dédiée à garantir la valeur des charges locatives. Cependant, cette provision ne rassemble pas toutes les charges, puisqu’une partie ne peut être facturée au locataire, donc le propriétaire doit les assurer seul. Selon la loi, les charges locatives qui ne sont pas récupérables par le propriétaire sont réparties en 3 catégories.

Les frais de travaux de copropriété

Le bailleur doit prendre en charge seule toutes les dépenses liées aux travaux de la copropriété, notamment les travaux de réparations tels que le raccommodage de la toiture, le ravalement des façades, ainsi que les travaux d’entretien. Il doit également payer de son propre compte les frais liés à l’acquisition ou au rechange des équipements communs tels que les boîtes aux lettres, les digicodes, les tapis, les vitrages, le chauffage collectif, les installations d’eau, les poubelles et les barrières de parking. Le bailleur doit aussi s’occuper des charges liées aux travaux de dératisation et aux raccommodages des actes de vol et de vandalisme comme les graffitis.

Les charges d’administration rattachées à la copropriété

Le bailleur doit par ailleurs s’occuper d’une partie des charges locatives rattachées à l’administration de la copropriété. Parmi ces charges, on compte les frais d’honoraires du syndic, les frais d’établissement, le coût d’assurance de la résidence et les frais de surveillance de l’appartement. Il faut aussi savoir que les frais liés au désencombrement de l’immeuble, comme l’enlèvement de vieux meubles et matelas, ne sont pas compris dans les charges locatives du locataire, donc ils sont totalement à la charge du propriétaire.

Les impôts fonciers

Les impôts fonciers font partie des charges que le bailleur ne peut récupérer auprès du locataire. En effet, le bailleur doit payer seul la taxe foncière qui touche la résidence et ses annexes telles que le garage, la maison du gardien, etc. Le seul impôt que le propriétaire peut demander auprès du locataire est l’impôt de saisie des ordures ménagères. Si vous prévoyez d’investir dans l’immobilier locatif, vous devez donc avoir connaissance de ces charges locatives qui ne sont pas récupérables par le bailleur pour éviter de se trouver dans une situation illégale passible de poursuites judiciaires.

Comments (0)

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*