Investissements dans les actions à dividendes, comment ça marche ?

Investissements dans les actions à dividendes, comment ça marche ?
21 juillet 2021 admin

Entre les actionnaires et les investisseurs, le dividende ne finit pas à faire débat. Mais de quoi s’agit-il au juste ? Comment sont les taxes ? Comment les déclarer ? À combien sont-ils taxés ? Toutes ces questions ont besoin de réponses claires.

Un dividende, c’est quoi ?

Le dividende est la partie-bénéfices versée aux actionnaires. Le versement de dividende n’est ni figé ni automatique. Les entreprises peuvent avoir le choix de verser ou non un dividende. Le dividende s’agit souvent d’un versement en cash. Dans le cas d’un dividende optionnel, le cash est conservé dans l’action pour le renforcer, il s’agit d’attribuer le dividende en action.

Les différents types de dividendes

Les dividendes versés aux actionnaires peuvent se présenter sous plusieurs formes :
— Le dividende en actions : comme son nom l’indique, les entreprises et les sociétés proposent le paiement du dividende sous forme d’un versement en nouvelles actions.
— Le dividende en espèces : c’est la forme la plus courante, il s’agit d’un versement en cash. Dans ce cas, l’actionnaire voit apparaître la somme correspondant au montant du dividende multiplié par les actions qu’il détient.
— Le réinvestissement des dividendes : au lieu de toucher ses dividendes, l’actionnaire investit automatiquement le montant sous forme de nouvelles actions.

Comment toucher les dividendes ?

Si vous souhaitez les dividendes, il est obligatoire d’investir en bourse, pour être plus précis, vous devez acheter des actions. Que ce soit par l’intermédiaire d’un nominatif pur ou d’un compte titre, la détention est un indispensable. Vous pouvez aussi toucher les dividendes en investissant en bourse via l’acquisition ETF.

Le rendement et la fiscalité du dividende

Les dividendes constituent un grand rôle dans la gestion d’un portefeuille. Le dividende peut représenter plus de la moitié sur un gain total sur l’investissement en actions. Dans la bourse de Bruxelles, le rendement peut varier de 2 % à 5 %. La fiscalité des dividendes dépend de l’enveloppe sur laquelle les actions sont détenues. Pour les actions détenues sur un PEA de plus de 5 ans, c’est le plus avantageux, seuls les prélèvements sociaux de 17,20 % sont dus.

Comments (0)

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*