Quelle Relation entre taux obligataires et dividendes ?

Quelle Relation entre taux obligataires et dividendes ?
14 novembre 2018 admin

Le marché financier est une place où tout est lié. Cela commence par les corrélations de plusieurs actifs ou de différents éléments fondamentaux. La durée de ces relations peut être à moyen, voire long terme. Dans les paragraphes suivants, nous allons vous expliquer un cas logique : la relation intime entre les taux obligatoires et les dividendes.

Qu’est-ce que les taux obligataires ?

Lors de l’achat d’une obligation, il y a un prix ainsi qu’une échéance. Tous les trois mois, ou tous les ans, vous aurez ce qu’on appelle un coupon, c’est le taux obligataire. Cela dit, vous êtes un investisseur long terme. Alors, vous souhaitez intégrer le plus grand marché en bourse, c’est le marché des obligations. Il est possible d’investir dans d’autres pays que la France. Cependant, méfiez-vous des pays à risque. Ils ont de meilleurs rendements, par contre, vous ne seriez pas payé. Pour une obligation à 1 mois, le taux américain est actuellement évalué à 0.27%. Puis, il augmente jusqu’à 2.28% si vous investissez pour une durée de 30 ans.

Quel lien y a-t-il entre ces taux obligataires et les dividendes ?

Les dividendes sont en quelque sorte un remerciement en faveur de l’investisseur d’avoir pris le risque d’investir dans l’entreprise. La relation entre les taux obligataires et les dividendes intéressent les investisseurs toujours à la recherche du meilleur rendement. Si pour un investissement à 10 ans, les taux obligataires sont plus élevés que le dividende moyen d’un indice en bourse, cela signifie qu’il y a une baisse de marché. En d’autres termes, cette obligation ne représente pas beaucoup de rendements. Dans ce cas, les investisseurs vont chercher ailleurs. Si ces mêmes taux, toujours à 10 ans, sont plus bas que le dividende moyen d’un indicateur clé en bourse, cette obligation est un excellent investissement. Ceci étant, elle permet d’obtenir un rendement favorable lorsque l’échéance arrive à son terme.

Comments (0)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*